financement formation intérimaires

FINANCEMENTS POUR
LES INTÉRIMAIRES

spectacle musique

Vous êtes intérimaire

Quelle que soit la durée de votre contrat de mission. À temps complet ou partiel… Vous avez des droits ouverts à la formation.

Il vous suffit de faire une demande de devis et de le soumettre à votre Agence d’Intérim ou au FAFTT (Fonds d’assurance formation du travail temporaire), accompagné d’un plan de cours et d’une demande de prise en charge.

Le Plan de Formation rassemble l'ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l'entreprise.

Il peut également prévoir des actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l'expérience et proposer des formations qui participent à la lutte contre l'illettrisme.

L'élaboration du plan de formation est assurée sous la responsabilité pleine et entière de l'employeur, après consultation des représentants du personnel.

Votre formation peut être financée par votre entreprise si elle intéresse votre employeur.

Soumettez votre projet de formation à votre responsable de formation ou auprès de votre Direction des Ressources Humaines.

À savoir

Le départ en formation du salarié dans le cadre du plan de formation est assimilé à l'exécution normale du contrat de travail : l'intéressé demeure, pendant toute la durée de la formation sous la subordination juridique de l'employeur.

De ce principe, découlent les droits et devoirs du salarié pendant la formation.

Conditions pour bénéficier du CIF

Vous devez justifier de 1 014 heures dans la profession toutes missions confondues, dont 507 heures dans l'entreprise de travail temporaire où vous faites votre demande. La période de référence correspond aux 12 mois précédant la date de votre demande.

Si vous ne réunissez pas ces conditions d'ancienneté dans l'entreprise à la date de dépôt de votre demande, vous devez alors justifier de 2 028 heures dans la profession au cours des 24 mois précédents.

Fonds d'Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT).
Il permet aux entreprises de travail temporaire et à leurs salariés d'accroître leur performance et donc leur adéquation avec les besoins du marché via des dispositifs de formation.
site web du FAFTT

Le compte personnel de formation intérimaire

Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) remplace le droit individuel à la formation (DIF).

Un CPF individuel

Un compte ouvert depuis janvier 2015 qui va vous suivre tout au long de votre vie professionnelle et quel que soit votre statut : salarié en  CDI, en CDD, intérimaire, demandeur d’emploi …

Des heures créditées tous les ans

Votre CPF s’alimentera automatiquement à partir de 2016 : 24h les 5 premières années et 12h les 3 années suivantes pour un salarié à temps plein (sinon au prorata des heures travaillées). Le compte est plafonné à 150 heures.

Un site dédié : www.moncompteformation.gouv.fr.

Vous pouvez dès maintenant activer votre compte personnel de formation sur le site www.moncompteformation.gouv.fr. Les heures de DIF acquises jusqu’à présent ne sont pas perdues et sont à inscrire grâce à votre numéro de Sécurité Sociale. Elles peuvent être utilisées dans le cadre du CPF.

Pour des formations inscrites sur des listes

Le CPF peut être mobilisé pour :

  • une formation quali­fiante obligatoirement inscrite sur ce que l’on appelle les « listes » disponibles sur le site du CPF,
  • une formation permettant d’améliorer votre employabilité et votre insertion professionnelle (dite « socle de compétences »),
  • un accompagnement VAE qui vous permet de valider votre expérience professionnelle par le diplôme correspondant.

Vous accédez aux listes par votre compte sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.

Pour un projet seul ou accompagné

Vous êtes libre de parler à votre employeur de votre projet de formation ou non. Selon votre choix, vous pouvez suivre une formation pendant le temps de travail, ou en dehors des heures de travail (soir et week-end).
Selon votre situation, plusieurs possibilités de financement existent.

Les heures de DIF transférables

En avril 2015, le FAF.TT a communiqué par courrier une attestation aux salariés intérimaires ayant des heures de DIF à reporter sur leur compte personnel de formation. Ce courrier indique le nombre d’heures à reporter en fonction du nombre d’heures cumulées en intérim entre début 2012 et fin 2014 selon le barème suivant :
Nombre d'heures cumulées en Intérim entre 2012 et 2014, donnant droit à des heures CPF
Si vous n’avez pas reçu cette attestation ou que vous souhaitez la contester (des justificatifs du nombre d’heures travaillées en intérim vous seront demandés), nous vous invitons à contacter le FAFTT.

Pour vous accompagner dans votre réflexion

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) permet à tous les actifs qui en font la demande de béné­ficier gratuitement d’un service d’écoute, de conseil et d’accompagnement d’experts afin de prendre du recul sur son parcours, évaluer ses compétences, construire un projet et identi­fier des opportunités, concrétiser un projet, etc.

L’entretien professionnel est un temps d’échange avec votre employeur pour étudier vos perspectives d’évolution professionnelle. Il vous permet de faire part à votre employeur de vos projets professionnels et d’exprimer vos besoins en compétences,  de faire le point sur les actions de formation que vous avez suivies, les compétences acquises et celles qui méritent d’être renforcées, afin d’avoir une vision plus globale.

Le CPF peut être articulé avec d’autres dispositifs et d’autres financements (Pôle emploi, Conseil régional, Agefiph…). Pour tous vos projets, le FAF.TT peut vous accompagner sur la mobilisation de ces dispositifs.